fox eyes
Blépharoplastie

L’opération de fox eyes

Qui est le meilleur candidat pour des « fox eyes » ?

Il est important de garder à l’esprit que ce type de procédure n’est pas exactement une taille unique, et on affirme que le type d’approche utilisé pour obtenir un certain regard esthétique pour les yeux dépend de chaque patient. Lorsqu’il s’agit de femmes comme les filles Kardashian/Jenner, leur origine ethnique est arménienne et elles ont donc souvent des yeux profonds, un sourcil médian bas assez naturel et un sourcil latéral haut arqué. Elles ont un minimum de graisse dans leur orbite (orbite des yeux). Et leur peau a tendance à avoir un taux de collagène plus élevé, ce qui en fait des candidates idéales pour le comblement.

Cependant, les femmes européennes d’origine anglo-saxonne ont une peau qui a tendance à perdre son collagène plus tôt, et les produits de comblement ne permettent pas toujours d’obtenir le même résultat. Les options chirurgicales sont celles qui leur conviennent le mieux. Les patients qui ont recours à la chirurgie doivent se soumettre à une consultation approfondie et le patient et le chirurgien doivent être sur la même longueur d’onde en ce qui concerne le résultat souhaité.

L’anatomie de chacun est différente, et le visage de chacun a une forme différente, donc (comme les lèvres de Kylie Jenner) le look « fox eyes » peut ne pas convenir à tout le monde. Certaines personnes me montrent une photo de l’aspect qu’elles souhaitent donner à leurs yeux, mais elles n’ont pas les caractéristiques faciales nécessaires pour que ce look leur convienne. Dans ces cas-là, mon rôle est de dire : « Non. Je comprends que vous vouliez cela, mais cela ne donnera pas l’aspect que vous souhaitez ». Je peux leur recommander d’autres options pour obtenir un résultat proche de l’apparence souhaitée, mais de manière non invasive, en utilisant un produit de comblement, et ce n’est donc pas permanent.

Quels sont les risques ?
Comme toute procédure médicale, les interventions oculaires spécialisées (y compris les approches non chirurgicales et chirurgicales) s’accompagnent de risques et de complications potentiels. Les gros problèmes associés au remplissage de la région orbitale sont la formation de grumeaux, le gonflement prolongé et le gonflement différé. Cela peut provoquer un étirement de la peau qui peut provoquer une condition appelée « festons » qui sont très difficiles à traiter. Parfois, les complications peuvent être encore plus graves. Les complications retardées des produits de comblement (qui peuvent survenir des semaines après le traitement initial) comprennent le blanchiment (une décoloration bleutée), les nodules et l’hypersensibilité – des risques courants qui, sont largement méconnus. Bien que rare, la complication vasculaire est un autre risque, et c’est un risque qui peut conduire à la cécité.

En ce qui concerne la blépharoplastie, il est possible que les patients connaissent des complications au niveau des résultats, qui peuvent nécessiter une correction chirurgicale. Le plus souvent, c’est un problème parce que le médecin n’aurait pas dû travailler sur le cas au départ. Il s’agit d’un cas où les médecins ne savent pas quelles seront les conséquences. Avec la chirurgie de la paupière – les millimètres comptent.

Notre conseil ? Si vous devez subir une intervention de ce type, assurez vous de consulter un chirurgien hautement qualifié et expérimenté. Certains chirurgiens peuvent être excellents pour réparer des nez, ou pour effectuer des liftings, ou pour faire des augmentations mammaires, mais pour l’œil, vous devez avoir quelqu’un qui a une grande expérience des yeux, avec de nombreuses heures de chirurgie, car la peau, les tissus et les muscles nécessitent un spécialiste qui comprend de manière exhaustive l’anatomie de l’œil. Une fois que vous avez subi une opération et que vous avez modifié la forme de votre œil, il est difficile de le réparer si vous n’êtes pas satisfait. Je vois trois à quatre patients par semaine qui ont eu de mauvais résultats avec leur chirurgien et qui m’ont été adressés parce qu’ils sont mécontents et veulent que ça se règle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code