augmentation mammaire--
augmentation mammaire

FAQ implants mammaire Motiva Paris France

L’augmentation mammaire est la deuxième intervention de chirurgie esthétique la plus pratiquée dans le monde.

Pour qui l’augmentation mammaire est-elle recommandée ?

Plus de 600 000 de ces interventions sont réalisées chaque année dans le monde, et le taux de satisfaction des femmes qui y ont recours est élevé, à condition que la candidate soit apte à subir l’intervention en question.

Les caractéristiques du patient convenant à cette procédure sont les suivantes :

  • Bonne santé
  • Poitrine petite ou creuse
  • Maturité psychologique adéquate
  • Attente réaliste

L’intervention d’augmentation mammaire peut-elle être pratiquée sur une patiente mineure ?

Les patients qui n’ont pas atteint l’âge de la majorité ne peuvent pas être opérés en raison d’une interdiction légale spécifique. La réponse doit être claire. Une procédure d’augmentation mammaire ne peut être effectuée sur une patiente de moins de 18 ans. En effet, il est expressément interdit par la loi de protéger les jeunes filles qui choisissent cette procédure sans avoir la maturité nécessaire. Mais surtout, la procédure ne doit pas être effectuée parce que le patient n’est pas psychologiquement prêt pour cette étape importante. L’intervention modifie l’apparence et la perception de soi ; le patient doit avoir un degré élevé de maturité. Sur le FAQ implants mammaire Motiva, vaut mieux  attendre l’âge de 20 ans.

J’ai l’intention de perdre du poids au cours des prochains mois. Puis-je avoir recours à la chirurgie d’augmentation mammaire ?

Tout le monde ne sait pas que le sein est composé de près de 70 % de graisse et que, par conséquent, l’augmentation ou la diminution du poids corporel influence fortement l’anatomie du sein. Cela signifie que si la patiente perdait beaucoup de poids, le tissu recouvrant l’implant mammaire pourrait changer et l’implant mammaire pourrait être visible. Il est conseillé de réaliser l’opération dans une situation que le patient considère comme stable. Dans tous les cas, si la perte de poids prévue est légère, l’opération peut être réalisée en toute sérénité.

Technique de chirurgie d’augmentation mammaire

L’augmentation mammaire est l’intervention de chirurgie esthétique la plus pratiquée dans le monde. Peu d’autres procédures chirurgicales disposent d’une histoire de cas aussi impressionnante qui, au fil des ans, a pu guider les améliorations techniques et matérielles. Aujourd’hui, l’augmentation mammaire est une opération sûre et très prévisible, même si la patiente doit être consciente qu’une marge d’imprévisibilité subsiste toujours en chirurgie. Selon la loi, l’intervention chirurgicale doit être réalisée dans un établissement autorisé et équipé pour ce type d’intervention. L’ Implants mammaire Motiva est une procédure de santé prestigieux pour la chirurgie esthétique, autorisé par les autorités compétentes à pratiquer ces procédures. L’augmentation mammaire doit être réalisée avec l’assistance continue d’un anesthésiste.

Chirurgie d’augmentation mammaire : Préparation

Le jour de l’opération, le patient reçoit une nouvelle visite du chirurgien esthétique afin de valider le programme chirurgical convenu au préalable. Il est essentiel que toutes les informations fournies soient claires et fassent l’objet d’un accord. Le consentement éclairé est ensuite reconfirmé, certifiant que le patient a été correctement informé des caractéristiques de l’opération, du résultat et de la période postopératoire. La patiente déclare dans ce document qu’elle comprend les risques et les complications possibles. Les examens cliniques (prise de sang et électrocardiogramme) sont à nouveau contrôlés par l’anesthésiste, qui autorise le début de l’intervention d’augmentation mammaire.

Est-il nécessaire d’arrêter de fumer avant une augmentation mammaire ?

Fumer est mauvais pour la santé, tout le monde le sait. Fumer pendant la période postopératoire de toute intervention chirurgicale rend la cicatrisation moins aisée. La nicotine produit une vasoconstriction périphérique et peut donc rendre les cicatrices inesthétiques et augmenter le risque de nécrose. Le terrorisme ne doit pas non plus être utilisé à cet égard. Un grand pourcentage de femmes qui se font opérer fument, et il n’y a généralement pas de complications liées au tabagisme. Le conseil est donc de réduire au moins autant que possible la consommation de cigarettes pendant le mois qui suit l’opération.

Dois-je également informer mon chirurgien des compléments alimentaires que je prends ?

Oui ! Lors de l’examen médical préopératoire, il est essentiel que vous signaliez tous les médicaments que vous prenez actuellement et ceux que vous avez pris dans le passé. Cela permet d’établir un historique médical correct et cohérent pour la procédure chirurgicale. Elle doit également signaler toute allergie ou maladie. Comme certains compléments alimentaires sont « invasifs », le chirurgien doit être conscient de la prise et du dosage.

Incision et cicatrice

Anesthésie

La technique d’anesthésie la plus couramment utilisée pour Implants mammaire Motiva Paris XVI 2022 pour réaliser l’intervention d’augmentation mammaire est l’anesthésie locale avec sédation profonde. Cependant, l’anesthésie optimale pour toute intervention chirurgicale ne doit être choisie et calibrée qu’après avoir. Voir https://motiva.health/fr/surgeons/implants/ergonomix-breast-implant/ pour en savoir plus sur le sujet !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code