liposuccion

Comment la liposuccion a-t-elle évolué au fil du temps ?

Comment la liposuccion a-t-elle évolué au fil du temps ?

La liposuccion d’aujourd’hui est considérablement différente de la liposuccion du passé, et c’est une bonne chose ! Si vous envisagez de vous faire opérer pour vous débarrasser de la graisse indésirable de votre abdomen, de vos hanches ou d’une autre zone, apprenez-en plus sur l’histoire de la liposuccion pour voir comment elle a évolué et s’est améliorée au fil du temps.

Qui a inventé la liposuccion ?

La liposuccion n’est pas une procédure très ancienne. Bien qu’il existe des rapports de médecins français utilisant l’aspiration pour retirer la graisse indésirable des jambes dans les années 1920, la version moderne de la procédure n’a été développée qu’en 1974. C’est au Dr Giorgio Fischer, un gynécologue italien, que revient le mérite d’avoir créé les tubes étroits, ou canules, que les médecins d’aujourd’hui utilisent pour retirer la graisse dont un patient ne veut pas.

L’évolution et l’histoire de la liposuccion

Avant l’invention du Dr Fischer, les médecins essayaient d’éliminer la graisse indésirable du corps. Mais ils utilisaient souvent des méthodes qui faisaient plus de mal que de bien. Par exemple, certains chirurgiens ont essayé d’enlever chirurgicalement la graisse en même temps que la peau. Cette méthode a laissé de nombreuses cicatrices. Elle n’éliminait pas non plus la graisse de façon permanente.
Une autre méthode ancienne d’élimination de la graisse consistait à gratter la graisse à l’aide d’une curette. Cette méthode présentait un certain nombre de complications, notamment des irrégularités de la peau, des caillots sanguins et des abcès.
À la fin des années 1970, deux médecins français, Yves-Gerard Illouz et Pierre Fournier, ont pris des mesures pour améliorer la création du Dr Fischer. Ils ont introduit ce que l’on appelle la technique humide. Avec la technique humide, une solution saline est injectée dans la graisse avant le début de l’intervention. Cette solution saline permet de minimiser les saignements pendant l’opération et facilite l’aspiration de la graisse par le chirurgien. Le Dr Fournier a également introduit la technique d’injection de lidocaïne, un type d’anesthésiant, dans la zone traitée.
Le Dr Fournier a également amélioré la technique d’incision du Dr Fischer. Au lieu de créer une ou deux incisions, le Dr Fournier a mis au point une méthode comportant de petites incisions entrecroisées. Sa technique permet aux chirurgiens de mieux modeler la zone sur laquelle ils travaillent. C’est également au Dr Fournier que l’on doit l’utilisation de vêtements de compression après une liposuccion, afin d’améliorer et d’accélérer le processus de guérison.

La liposuccion tumescente

Grâce aux travaux des docteurs Fischer, Fournier et Illouz, la liposuccion est devenue une intervention de plus en plus populaire dans les années 1980. Mais à cette époque, l’intervention n’était pas encore parfaite et de nombreux patients présentaient des effets secondaires ou des complications désagréables, notamment des ondulations de la peau dans les zones où la graisse avait été retirée.
Au milieu des années 1980, un dermatologue américain, le Dr Jeffrey Klein, a mis au point ce que l’on appelle aujourd’hui la liposuccion tumescente. Grâce à cette nouvelle technique, les patients souhaitant subir une liposuccion n’ont plus besoin de recevoir une anesthésie générale. Au lieu de cela, le chirurgien injecte un mélange contenant de l’épinéphrine et de la lidocaïne dans la zone à traiter. L’épinéphrine aide à réduire la taille des vaisseaux sanguins tandis que la lidocaïne engourdit la zone. La technique tumescente n’a pas seulement éliminé la nécessité d’une anesthésie générale. Elle permet également aux chirurgiens d’utiliser des canules plus petites et réduit le risque de saignement et d’ondulation ou d’irrégularité de la peau.

Techniques d’élimination des graisses plus récentes

Les options de liposuccion et d’élimination des graisses ont continué à évoluer et à changer au fil du temps. Quelques techniques plus récentes utilisent l’énergie des lasers ou l’énergie des ultrasons pour aider à détacher ou à briser la graisse, ce qui permet au chirurgien de la retirer plus facilement.
Certaines méthodes modernes d’élimination de la graisse ne nécessitent ni chirurgie ni aspiration. L’une de ces méthodes est le Coolsculpting, qui permet de se débarrasser des graisses indésirables en les congelant. Après quelques mois, le corps élimine complètement la graisse superflue, ce qui permet de réduire jusqu’à 25 % la graisse dans la zone traitée.
Au cours des dernières décennies, les techniques de liposuccion et d’élimination des graisses ont beaucoup évolué.

Voir https://www.hug.ch/chirurgie-plastique-reconstructive-esthetique/liposuccion pour en savoir encore plus sur la liposuccion à Genève

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code