Uncategorized

Asclepius : Le dieu grec de la médecine (Faits expliqués)

Un regard plus approfondi sur la vie d’Asclépios, le demi-dieu fils d’Apollon et un guérisseur si talentueux qu’il menaçait l’autorité des dieux.
Statue d’Asclépios
Asclépios, bien que moins connu dans le mythe grec ancien, était réputé comme médecin. Fils d’Apollon et protégé de Chiron, il s’est fait connaître par son héritage et a enseigné des compétences en chirurgie, médecine et soins de toutes sortes. Il était un guérisseur si formidable qu’il a même menacé l’autorité des dieux sur la vie et la mort. Vous trouverez ci-dessous 10 faits sur son origine, sa vie et sa mort.

Asclépios a été élevé par un centaure

Fresque de Pompéi représentant Asclepius
Fresque de Pompéi représentant Apollon, le Centaure Chiron et l’Ascension via le Musée archéologique national de Naples.
Asclépios était un demi-dieu né d’Apollon et de la princesse Coronis, une femme mortelle de Thessalie, en Grèce. Pendant sa grossesse, Coronis est tombée amoureuse d’un autre humain nommé Ischys. En apprenant leur liaison, Apollon envoya sa sœur jumelle Artémis brûler Coronis sur le bûcher. Cependant, Apollo a décidé de sauver son enfant à naître du ventre brûlant de sa mère. Cet événement aurait été la section de Césarion dans l’histoire de l’humanité, ce qui a valu à Asclépios son nom, qui se traduit par “ouvrir”. Il a ensuite donné l’enfant Asclépios à Chiron, un centaure connu pour ses compétences médicales. Chiron a élevé Asclépios et lui a appris à être un guérisseur.
Il existe différentes versions de l’histoire de la naissance d’Asclépios
Certaines versions du mythe prétendent qu’Apollon est le père d’Asclépios sans sa mère mortelle Coronis. D’autres récits affirment que Coronis a donné naissance en toute sécurité, mais a ensuite abandonné le nourrisson Asclépios en Epidaure, le laissant sous la garde d’une chèvre et d’un chien. Il a ensuite été retrouvé par Aresthanas le chevrier, qui a reconnu la divinité du nourrisson et l’a rendu à Apollon. Il existe également des récits qui prétendent qu’Asclépios était en fait le fils d’Arsinoé de Messine, la mère de Ptolémée Ier Sôter, le liant à des membres de la dynastie ptolémaïque.

Son père lui a donné le don de guérir

soulagement votif d’asclepius
Relief votif d’Asclépios et d’Hygie, Musée archéologique du Pirée, 350 avant J.-C., jstor
Alors que Chiron enseignait la médecine à Asclépios, son père lui accordait des pouvoirs de guérison surnaturels. Apollon présidait à la musique, à la prophétie, à la peste et à la guérison, qu’il transmit à son fils. Asclépios était naturellement doué et expert dans l’administration de la médecine pour guérir les maladies, la chirurgie, les incantations et l’herboristerie médicinale. La nouvelle de ses prouesses médicales se répandit dans toute la Grèce, et il devint rapidement célèbre pour ses talents de guérisseur. Ces capacités firent d’Asclépios le centre d’une attention considérable et de la jalousie des autres dieux.

Il pouvait ramener les morts à la vie

Au plus fort de sa carrière, la réputation d’Asclépios s’était répandue dans le monde antique. On disait même qu’il pouvait ramener les morts à la vie. La rumeur voulait que la déesse Athéna lui ait donné deux fioles remplies de différents types de sang de la célèbre Gorgone Méduse. Une des fioles pouvait ramener la vie aux morts, et l’autre pouvait enlever la vie. Asclépios a fait bon usage de la première fiole, ramenant d’entre les morts des noms connus tels que Hippolyte, Hyménée et Glaucus.
Il a peut-être été basé sur une personne réelle

Les statues d’Asclepius

Asclépios avec un serpent sacré à ses pieds, 2e siècle après J.-C., Musée Getty
C’est vrai : Statue romaine d’Asclépios, vers le 1er et le 2e siècle après J.-C., Musée de l’Ermitage
L’Iliade d’Homère, bien que remplie d’événements religieux et surnaturels, a été considérée comme un texte partiellement historique car certaines des dates correspondent à peu près à des événements réels. Asclépios est mentionné dans l’Iliade, mais pas comme un demi-dieu. Il était au contraire un médecin très doué qui a porté deux des médecins grecs de la guerre de Troie, Machaon et Podalirius. Bien que très doués, les deux médecins n’étaient pas doués de capacités divines. Asclépios n’était peut-être pas un demi-dieu, mais plutôt un guérisseur très éminent qui a été le pionnier du domaine médical, et qui a gagné des adeptes et le statut de demi-dieu à titre posthume.
Asclépios était un argonaute
voive relief d’asclepius

Relief votif d’Asclépios et d’Hygie, 4e siècle avant J.-C.

Asclépios faisait partie de la bande des héros mythiques de la Grèce antique appelés les Argonautes. Les argonautes sont surtout connus dans l’Argonautica d’Apollonios de Rhodes (aujourd’hui connu sous le nom de “Jason et les argonautes”), où ils accompagnent le héros Jason dans son voyage pour la Toison d’or. Parmi les autres argonautes, on trouve d’anciens héros tels qu’Ulysse, Héraclès, Orphée et Méléagre.
En tant qu’argonaute, Asclépios était également présent dans l’ancienne chasse au sanglier calydonienne grecque, une histoire populaire qui suivait chronologiquement l’Argonatica. Le récit met en scène la libération d’un sanglier calydonien dans la campagne par Artémis, qui a fait des ravages parmi la population locale. Les Argonautes, parmi d’autres héros, ont été appelés à chasser et à tuer la bête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code