lipostructure

Liposuccion et lipoinjection : liposculpture, lipostructure

Liposuccion (retrait de la graisse d’une zone du corps pour la modeler ou en réduire le volume. Équivalent de la liposculpture) a été, et restera peut-être cette année encore, l’intervention chirurgicale la plus pratiquée dans le monde. Plus fréquent que l’appendicectomie. Évidemment, si elle est si répandue, c’est qu’il y a une raison. Tout d’abord, parce qu’il fonctionne, c’est-à-dire que ses effets sont remarquables et stables dans le temps. Vous enlevez vraiment cette graisse supplémentaire et elle n’est plus là. La forme de votre corps va changer, peut-être pour toujours.
Deuxièmement, parce que le public qui souhaite le faire est très large. Il ne s’agit pas d’une intervention esthétique coûteuse, de sorte que différentes économies peuvent y avoir accès ; dans de nombreuses occasions, elle peut être réalisée sous anesthésie locale et non générale, ce qui permet d’éviter les craintes, parfois infondées, de nombreux patients ; elle peut être réalisée dans une population présentant un large éventail d’âges, même si les résultats seront meilleurs dans les peaux jeunes qui se rétracteront mieux ; et elle est techniquement plus simple que les autres. Cette dernière a conduit à sa réalisation parfois par un personnel mal formé qui ne pourra pas réagir en cas de complication.

Plus tard, un fait révolutionnaire est apparu :

La graisse extraite pouvait être purifiée et réintroduite dans d’autres parties du corps du même patient. La modification totale de la forme. “Comme si nous étions en pâte à modeler…”. La lipoinjection ou ce que nous connaissons sous le nom de lipofilling (peut être assimilé à la lipostructure). Révolutionnaire du point de vue de la possibilité d’augmenter une partie du corps ou du visage, en transplantant sa propre graisse, sans avoir besoin d’introduire une prothèse ou un produit de remplissage avec des substances synthétiques, permanentes ou non. C’est-à-dire adieu au rejet ou à l’intolérance, puisqu’il s’agit du propre tissu du patient. Mais en outre, grâce à diverses études, on a découvert qu’avec la graisse transplantée, des cellules souches flottaient.
Il semble qu’en transplantant ces cellules souches, nous pouvons améliorer toutes les structures qui les entourent, pouvant par exemple améliorer l’apparence de la peau vieillissante du visage si nous la mettons pour combler les pommettes ou les rides, ou améliorer grandement la qualité de la peau soumise à la radiothérapie dans une reconstruction mammaire, ce qui nous permettra de placer une prothèse là où peut-être auparavant elle était contre-indiquée. Il est même possible de réaliser une augmentation mammaire exclusivement au moyen de plusieurs séances de greffe de graisse.
Les possibilités sont si nombreuses et si fabuleuses que les recherches que nous continuons à mener ne cessent d’apporter de nouvelles solutions esthétiques et reconstructives. Pour l’instant, nous pouvons déjà faire bénéficier nos patients des nombreuses applications découvertes pour l’autogreffe de graisse.

Qu’est-ce que la lipostructure du visage ?

C’est la chirurgie esthétique qui combat les effets du temps qui passe, en récupérant la perte de volume, de fermeté et de vitalité du visage. Il permet d’améliorer les proportions du visage et, en général, d’obtenir une plus grande harmonie du visage.

Pourquoi se soumettre à une lipostructure du visage ?

Avec le temps, nous perdons de la graisse dans les tissus du visage, ce qui rend certains signes de vieillissement plus visibles. En effet, le tissu adipeux du visage est constitué de plusieurs compartiments remplis de graisse qui se vident, perdent leur jeunesse et rendent le visage plus flasque, vide et affaissé sous l’effet de la gravité, avec un aspect fatigué.
C’est à cause de ce phénomène que l’on constate que les personnes âgées ont des structures osseuses du corps plus marquées à travers la peau et, au niveau du visage, les os des pommettes ou l’arc de la mâchoire sont plus visibles.

Quelles sont les techniques utilisées pour la lipostructure du visage ?

Une procédure qui découle d’un nouveau concept de rajeunissement est utilisée. Par des incisions minimes de quelques millimètres, nous extrayons la graisse corporelle du patient, qui fait office de greffon, pour intervenir dans le comblement des sillons, des rides ou des zones dépourvues de tissu. De cette façon, nous maintenons les compartiments graisseux du visage au bon endroit et avec le bon produit de remplissage.
En fonction des caractéristiques et des souhaits du patient, la graisse corporelle peut être extraite de différentes zones, telles que l’abdomen, les cuisses et les fesses, ce qui permet d’améliorer la silhouette du corps. C’est en raison de cette méthode que certains patients profitent de cette intervention pour subir une liposuccion en même temps.

Cela changera-t-il l’expression du visage ?

Non. L’objectif est de respecter les traits caractéristiques du patient afin de corriger le manque de volume du visage, la flaccidité et les traits de vieillissement,

Comment se passe la période postopératoire ?

Sans nécessiter d’hospitalisation, la lipostructure du visage se rétablit rapidement et les incisions passent inaperçues, de sorte qu’elle ne laisse pratiquement aucune cicatrice.

Lipostructure ou lifting : quelle est la différence ?

Dans le second cas, contrairement à la lipostructure, la peau est étirée, en retirant, si nécessaire, l’excès de peau, tout en restructurant les zones du visage restées relâchées. Voir aussi https://fr.wikipedia.org/wiki/Lipostructure pour en savoir plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code